LE DOLMEN DE SANTOCHE

tourisme, archéologie, histoire et légendes
The dolmen of Santoche

par Gérard Blanc


 

cliquez sur l'image pour l'agrandir

La clairière du dolmen au lieu-dit La Châtre à Santoche

;;;;Les vestiges du dolmen sont visibles dans une clairière sur une hauteur à l'écart du village de Santoche (près de Clerval). On y accède facilement par un chemin carrossable (direction Soye) ou bien par un sentier pédestre tracé dans la forêt. Suivre les flèches depuis le village.
::::Sur place, un panneau donne toutes les explications nécessaires. Les dalles du monument sont renversées et brisées, mais c'est le dolmen le mieux conservé de Franche-Comté.
En 1969, une fouille archéologique minutieuse a dégagé partiellement ce tombeau et son esplanade dallée. Le site est classé monument historique depuis 1974. Il appartient à la commune de Santoche.

Un monument de 5000 ans

.....Le dolmen de Santoche est un des 18 mégalithes de ce type découvert à ce jour en Franche-Comté. Edifié il y a 5000 ans, c’est le monument le plus ancien du département. Il s’agissait à l’origine d’un caveau collectif où étaient ensevelis les morts et où pouvait se dérouler un culte.
....Les énormes dalles de couverture abritaient une chambre rectangulaire de 1,80 m par 1,90 m où les archéologues ont trouvé les restes d’au moins 22 individus et des petits objets déposés à leurs côtés. Une des dalles verticales du dolmen était perforée d’une ouverture circulaire (hublot) d’un diamètre d’environ 40 cm


Reconstitution du dolmen de Santoche

Ceci est une page du site perso de Gérard Blanc, le Portail de Clerval http://perso.wanadoo.fr/clerval

UN VILLAGE DU NEOLITHIQUE

....La présence de cette tombe indique qu’une communauté humaine formant peut-être un village, vivait à proximité immédiate. Le dolmen fut utilisé comme tombeau pendant près de mille ans jusqu’à l’Age du Bronze. A l’époque gallo-romaine la chambre du dolmen servit d’abri temporaire pour les bergers, les chasseurs et les voyageurs. Plus tard les dalles de couvertures furent volontairement renversées et le site recouvert par un tas d’épierrement.

....Parmi le mobilier archéologique récolté en 1969 dans la fouille du dolmen, des pointes de flèches, des lames, et grattoirs en silex, une hache en pierre, une tête d’épingle en os, des fragments de vase de céramique. Ces objets de la vie quotidienne indiquent que les hommes qui édifiaient les mégalithes étaient déjà à un stade de civilisation avancé. Ces hommes, qui vivaient à l’époque dite du Néolithique Moyen, avaient des armes, des parures, des outils très élaborés, en pierre, en bois ou en os. Ils commençaient à savoir fabriquer aussi de petits objets en bronze, faisaient un peu de culture et d’élevage.

Ceci est une page du site perso de Gérard Blanc, le Portail de Clerval http://perso.wanadoo.fr/clerval

LEGENDES ET SUPERSTITIONS

.....On croyait encore, il y a 100 ans que les dolmens étaient des autels où les druides gaulois pratiquaient des sacrifices humains. (Voir l'illustration ci-contre). On sait bien aujourd'hui que les dolmens sont des tombeaux qui datent de plusieurs milliers d'années avant les Gaulois.

.....Au XVIIe siècle, le dolmen de Santoche était appelé « la Pierre aux mariages ». En effet, la tradition voulait que les jours de leurs noces, les nouveaux mariés viennent en cortège jusqu’au dolmen.

Alors la mariée devait monter sur une des pierres et se tenir debout sur un pied. Tous les invités de la noce devaient alors l’embrasser. Si la coutume n’était pas respectée, le couple ne pouvait pas être heureux disait-on.
.........D’autres rituels moins innocents se déroulaient les nuits de pleine lune sur les pierres du dolmen. On raconte que le clergé, irrité par ces pratiques païennes, fit briser et renverser ces pierres. De nos jours, il arrive encore que de curieux pèlerins viennent se livrer à d’étranges cérémonies nocturnes. On raconte aussi que les magnétiseurs des environs viennent renforcer leurs pouvoirs et se ressourcer sur les pierres du dolmen

Textes et conception de cette page : Gérard Blanc Association du Vieux Clerval 2003



Maquette représentant une cérémonie d'inhumation au dolmen de Santoche il y a 5000 ans (Musée de Montbéliard)
Cliquez sur l'image pour l'agrandir !

Notices historiques sur Clerval

Le dolmen en 2007

Pages et articles sur
le village de Santoche

Visitez le Portail de Clerval (500 pages, 1000 photos), site perso de Gérard Blanc
consacré au village de Clerval (Doubs) et ses environs
Cliquez ici !