Ceci est une page du site Internet de Gérard Blanc: http://pagesperso-orange.fr/clerval


 

Hommage à MARLENE LAFFOND
de Roulans (Doubs)
élue
Marianne de son village en 1999,
décédée le 21 avril 2005, à l'âge de 31 ans.


......Cette page sur Internet permettra à tous de rendre un hommage posthume à Marlène Laffond, de perpétuer son souvenir, et peut-être aussi de la faire connaître à ceux qui ne l'ont pas rencontrée.

......Bientôt, ici, des pages illustrées de photos évoqueront la vie de Marlène, et son élection comme Marianne de Roulans en 1999. En attendant, vous pouvez avoir un aperçu de sa vie en cliquant sur le lien ci-dessous.

(Page réalisée en 2005, par Gérard Blanc, de Clerval)

Lien vers la nécrologie de Marlène Laffond

Cliquez ici pour lire un interview de Marlène en 2001

La soirée et l'exposition d'hommage à Marlène Laffond à Roulans, 27 août 2005

Vous qui avez connu Marlène Laffond, apportez ici votre témoignage. Racontez comment vous l'avez connue.
Ecrivez quelques lignes : un souvenir, une anecdote sur Marlène, ses qualités, ses défauts ...!
Cliquez ici.
Votre message sera transcrit ci-dessous dans cette page. Indiquez, s'il vous plaît, votre nom et votre localité.

Témoignages et souvenirs des personnes
qui ont connu Marlène Laffond

...Qui mieux que Marlène, aurait pu, avec autant de simplicité et de gentillesse, représenter la Marianne roulanaise. (Georges Mailley, ancien maire de Roulans)

...Le sourire de la Marianne de Roulans restera toujours présent (Paulette Guinchard-Kunstler)

…J’ai été si fière qu’elle soit notre Marianne ; et elle le faisait avec tant de grâce !
.............(Danielle Gauthier, ex professeur au collège de Roulans, Vaire-Arcier)

...Marlène reste dans nos coeurs, comme elle était : merveilleuse ! (Dominique … )

...Marlène, nous n’oublierons pas les bons moments passés avec toi.. (Marie Rolland)

...A l’image de notre Marianne républicaine, Marlène a toujours représenté le combat, la force et le courage, alliés à la beauté et la féminité….(Marie-Pierre Colard)

Nous avons bien connu Marlène, et nous apprécions ses qualités de coeur et d’esprit
..........................(M. et Mme Gérard Schoenberg, de Vennans)

...lors du décès de notre enfant, Marlène nous avait écrit une belle lettre pleine de réconfort…
..........................(Martial et Christine Milloz)

...Que de bons moments avec Marlène (Sabrina De conto, née Maire, à Avanne-Aveney)

...Nous garderons le sourire de Marlène en souvenir… (Catherine et Philippe Lenoir, Ansuans)

...Merci Marlène pour ta gentillesse, les services que tu nous as rendus. (Paulette Morel, de Clerval)

…pour moi aussi, elle était très gentille… (Marie Camponovo, de Valentigney)

...Marlène, je l'ai connue à l'âge de 14 ans. C'était une jeune fille sans histoire, une élève moyenne mais très obstinée. un caractère de vraie battante que la suite malheureuse de sa vie n'a fait que confirmer. Je me rappelle que, quelle que soit la matière ou la note, elle contestait toujours pour grappiller un point ou deux... Et elle savait être convaincante.
Plus tard, après l'épisode Marianne, nous nous téléphonions parfois. Elle avait toujours plein de projets... Quelle tristesse de parler d'elle aujourd'hui au passé... J'avais pour elle de l'affection et une immense admiration.
(Patrice François, professeur au collège de Roulans, peintre de la Marianne)

…Pour moi, Marlène était une jeune femme aimable et souriante qui m’a toujours fait bon accueil lorsqu’elle s’occupait du Patrimoine et lors des expositions de peintures à Clerval… (Denise Faivre, de Clerval)

...Ayant travaillé avec Marlène, nous garderons un très bon souvenir d’elle pour sa joie de vivre, sa bonne humeur… (Dominique Monnet et Marie-Colette, Charquemont)

…J’ai connu cette sympathique jeune femme à l’Espace numérique de Clerval où elle était très performante, très attachante et toujours de bonne humeur, malgré ses gros ennuis de santé. Chaque semaine nous bavardions ensemble après les cours et je garde un très bon souvenir de sa compétence et de sa grande gentillesse…(Michelle Vertel, de Clerval)

...Je garderai un bon souvenir de Marlène, jeune femme toujours souriante et dévouée
.......................................(Jean-Louis Brugger, Musée de Clerval)

...S’il y a un royaume de fées, Marlène y sera : dans des jardins fleuris, inondés de lumière et où il n’y a que l’amour… (Bernard Figon)

...Son sourire et sa bonne humeur resteront un beau souvenir…(Jeanine Bépoix, Roulans)
...Marlène, ton doux visage et ton généreux sourire me manquera… (Pascal Beauquier)

Marlène…Nous avons eu l’immense bonheur de te connaître. Tu restes pour nous l’image de la gentillesse, de la bonté, et de la tendresse… (Camille et Andrée Bourgeois)
. ..........Adieu Marlène… Chapeau pour ton combat. Merci pour ta gentillesse. Nous ne t’oublierons jamais. ( Anne Monnot, de Roulans)

une si jolie fille qui aimait la vie, ....courageuse ….(Marie Chatelain, de Marchaux)

...Nous avons gardé le souvenir d’une jeune femme courageuse, de contact très agréable sur le plan professionnel… (Christian et Michel Drouin, à Rouen)

...Nous garderons le souvenir de la petite fille gentille…, de la si jolie jeune femme. (Alberte et Hubert)
...Marlène par sa gentillesse et son courage restera, j’en suis sûre, dans le coeur de tous….
.......................................(Laurence Renaud, Laissey)

...Je me souviens de ma « Louison » avec qui j’ai tant ri, tant discuté dans les salles du collège…des bons moments qu’elle m’a fait partager, de ses sourires et ses colères aussi
..........................(Nathalie Spielmann , fille du principal du collège de Roulans, Jean-Gérard Pernin)

...Marlène, je l'ai connue vers 1995 quand elle faisait du démarchage pour une assurance vie. Elle avait frappé à ma porte, je l'ai fait entrer, on a discuté. Elle était pâle, elle était fatiguée. Elle m'a raconté ses problèmes de santé... Je l'ai trouvée très courageuse, très attachante....Par la suite on est resté en relation. Je lui rendais visite parfois chez ses parents pour prendre de ses nouvelles...
.......................................(Michel Pauthier, de Hyèvre-Magny)

Elle était un être hors du commun sur la terre, elle est devenue une étoile dans le ciel
..........................(René et Lydia Vuillemin de Grand Combe-Chateleu)

...Nous avons passés de bons moments ensemble au LEP, (Michelle Chiarel, Cour, Baume-les-Dames)

...Notre princesse, nous t’avons beaucoup aimée pour ta gentillesse et ta serviabilité
.................................................... (Jocelyne Naegely, Roulans)

...Entre son joli visage et son beau sourire, Marlène possèdait une gentillesse innée, une force de caractère puisée dans plusieurs descentes aux enfers dans son enfance...(Gilbert Moingeon, de Roulans)

...Devant les caméras de TF1 à Roulans, elle avait longuement expliqué que son élection était une victoire contre le sort qui s'acharnait sur elle, elle avait souhaité redonner de l'espoir à tous les gens malades dans les hopitaux. Malheureusement cette interview n'a pas été diffusée dans l'émission. Je retiendrai avant tout ses qualités de coeur et son courage (Florent Gouachon, Roulans)



Discours d’Alain Jacquot, maire de Roulans, le 23 avril 2005 en l’Eglise de Roulans pour les obsèques de Marlène.
.......Au nom de la municipalité, au nom de toutes ses amies, les Mariannes de Roulans, en mon nom personnel, je viens entretenir le souvenir de Marlène, et l’hommage ému de tous ceux qui l’ont connue, estimée et aimée.
.......Marlène, tu as passé ton enfance à Roulans, nous avions connaissance de tes problèmes de santé, depuis longtemps, avec des hauts et des bas. L’amour que te portaient tes parents, Gérard et Lucie, ton ami Jean Luc, leur soutien incessant, sans limite, nous laissait espérer une guérison définitive. Pendant toutes ses années, tu as donné à ton entourage une leçon permanente de courage et de volonté. En 1999 la population du village ne s’est pas trompée, elle t’a élue, Marianne de Roulans parmi 36 candidates de tous âges. …      Cette soudaine notoriété ne t’a pas transformée, bien au contraire, elle fut pour toi l’occasion de délivrer un message d’espoir à tous ceux qui souffrent. Lorsque l’on te demandait des nouvelles de ta santé, tu répondais : « …Je vais bien, … un peu fatiguée de temps en temps, je profite de chaque jour qui passe, de l’instant présent, avec tout le monde, il y a tant de choses à apprendre des autres… »
.......Notre Commune gardera longtemps le souvenir d’une jeune fille charmante. Oui, Marlène tu étais une belle fille, naturelle, et je ne t’ai jamais entendu te plaindre. Le tableau et la sculpture te représentant, installés dans la salle de la mairie te font revivre dans nos pensées, dans notre souvenir, dans notre mémoire. ......Ensemble, souhaitons aujourd’hui à Marlène de se reposer enfin en paix, en nous demandant qui, mieux qu’elle, aurait pu, avec autant de simplicité et de gentillesse, représenter la Marianne de Roulans ?

Texte tiré du blog de Florent Gouachon, de Roulans, du 28 août 2005

.......Aujourd'hui dans mon village de Roulans, il y avait une exposition avec notamment des photos, articles de presse et vidéos sur Marlène Laffond, Marianne de Roulans.
.......En 1999, mon village a été sous le feu des projecteurs suite au refus du maire d'élire une Marianne nationale issue du milieu du showbiz alors qu'il y avait dans son village de très jolies femmes pouvant mieux représenter la République. Il a organisé une élection afin de désigner la femme du village dont le buste et le portrait siègeraient en mairie. Il y a ensuite eu tout un déferlement médiatique là-autour, toute la presse nationale voire internationale s'est tournée vers mon village et son maire. L’émission "les 7 pêchés capitaux" sur TF1 présentée par Julien Courbet, a consacré une bonne vingtaine de minutes à la Marianne de Roulans.
.......Marlène Laffond a été élue Marianne pour ses qualités de coeur, de gentillesse et surtout de courage : en 1989, alors âgée de 17 ans, elle fut frappée par une leucémie et passa à 2 doigts de la mort. Sa santé s'est améliorée par la suite au prix de lourds traitements.
.......Après son élection elle a toujours souhaité que son élection soit un message d'espoir pour les personnes malades dans les hôpitaux. Elle avait des qualités de cœur et de courage extraordinaires.
.......Malheureusement la maladie l'a rattrapée et elle est décédée au mois d'avril dernier. Je ne l'ai pas vraiment connue, mais je ne pourrai jamais oublier son sourire, son dévouement et son courage.


... une fille superbe,  courageuse,  toujour avec le sourire  
qui demandait toujours des nouvelles de mon fils  Nicolas  
Il faut prendre modèle sur Marlène  ainsi que sur ses parents
Jusqu' à la fin de ma vie, je ne pourrai  jamais l'oublier
  et je suis en colère qu' elle ne soit plus avec nous.
Merci  de ne jamais oublier Marlène !

   Catherine  Fernandes, décembre 2005




Une pensée pour Marlène et sa famille

Nathalie Bigler, février 2006


De la part d'un de ses anciens professeurs du collège de Roulans

.......Marlène était une élève tranquille et souriante, assez timide. Et des quelques mois de cours d'hist-géo que je l'ai connue, je n'avais gardé d'elle que le souvenir d'une élève appliquée et réservée ...de grands yeux attentifs qui m'observaient !
J'étais plus intriguée par le commerce pittoresque tenu par sa maman devant lequel je passais plusieurs fois par jour, et où je trouvais toujours TOUT ce qu'on peut chercher. 
......Quand j'ai appris que Marlène était malade, cela peut paraître étonnant mais même si je sentais l'énorme inquiétude de ses proches,  elle m'apportait de l'aide alors que je traversais une mauvaise passe, car leur courage rendait tout à fait relatives mes difficultés passagères ! Combien de fois cela m'a secouée pour réagir dignement !
.......Puis l'aventure des élections des Mariannes a été un moment de joie intense et de fierté que ce soit elle qui représente si bien et si symboliquement notre cité !
Pas touche à Marianne !
Le délire médiatique avec ses dérives inadmissibles a été repris dans les cours d'éducation civique où Georges Mailley est venu témoigner ! Merci Marlène !

Samuel More, mon fils qui avait fréquenté les mêmes bancs d'école, me faisait partager les étapes de sa juste victoire. Plusieurs fois dans la journée du dimanche,  FR3 a eu l'écho du sens de cette revanche qu'elle prenait contre la maladie. Les témoignages que j'ai lus sur votre site montrent qu'il faut parfois savoir faire vite machine arrière quand on a mal apprécié un événement médiatisé en dépit du bon sens. Marlène s'est montrée au-dessus de tout ça. Eh oui, elle avait cette grandeur d'âme !
Partager sa joie en défilant dans Roulans aux fêtes de l'association Jean de Vienne, c'est resté un souvenir inoubliable pour moi que l'on évoquera dimanche 24 septembre 2006 dans un diaporama sur les 10 ans de l'association. Petit clin d'oeil à une star qui n'était pas de paillettes.

......Nous t'aimerons toujours Marlène !
et Courage à tes proches qui doivent trouver ton absence bien injuste et cruelle.

Danielle Gauthier, septembre 2006


..............J'ai été très touché par l'hommage à Marlène Laffond que vous avez réalisé dans ce site Internet. Je ne connaissais rien de cette femme. Je me suis laissé absorbé par ces articles et reportages, grâce à vous elle est toujours présente, ...
Merci !
...
Olivier Juif, octobre 2006

............Je n'ai pas eu le bonheur de connaître Marlène. Je suis encore en larmes, suite à la lecture de tous ces hommages. Je pense à ses parents et je leur dis toute ma tristesse et mon désarroi devant l'injustice de la maladie et de la mort. Mais ces témoignages d'amitié et d'amour les réconforteront, car : Qu'est-ce qu'elle était appréciée leur "Marianne" !!
Son souvenir reste indélébile dans le coeur de tous ceux qui l'ont connue.

Sabine, de Fontaine-lès-Clerval, décembre 2006


Ton souvenir s'estompe dans le passé que le présent n'altère pas

.......Souvenirs de Louis XVI ou de Lénine en ce 21 janvier 2008 que peu importe !!! ou vive le " der des ders "  poilus seul survivant, c'est bien sûr d'aujourd'hui  : chaque fois que dans ma mémoire bien scolarisée par les "dates incontournables" de notre dite Histoire avec un grand H il faudra chaque mois traverser ... je sais que le souvenir d'une petite Mamamarianne mamarlène sera comme le dit une chanson " plus doux qu'une amie " !
Bien tendrement à tous ses proches !

Danielle Gauthier, 21 janvier 2008


Pour ma petite Pucette
Les années ont passées mais ton absence reste toujours aussi insoutenable.
Lorsque je regarde la nature, tu me reviens en mémoire, toi qui l’aimais tant !
Le destin t’en a si injustement privé.
J’espère que de ton paradis tu nous observes, et que tu entends les mots que j'aurais tant souhaité te dire.
Je veux que tu saches que ton départ a changé ma façon de penser, ressentir, et de voir les choses.
Je suis devenue plus humaine, compréhensive, à l’écoute des autres. Mais la chose la plus importante c’est que je n’ai plus peur de quitter ce monde.
Tu la fais avec un tel courage et une telle dignité que rien ni personne ne m’enlèvera l’idée que là haut tu es bien, et que tu nous attends avec ton joli sourire.
Tu savais si naturellement me le dire, c’est pourquoi je veux que tu saches que je t’aime et je t’aimerai toujours.
Ta tantine
Pat
Patricia Figon, 8 septembre 2009


L'ange de Roulans


Tendres pensées pour notre petite Marlène

Toutes nos plus tendres pensées sont pour Marlène, « plus belle fille du village » partie trop tôt.
Je pense à elle, à ses parents de qui je garde aussi de très bons souvenirs, et pense aussi très fort à eux....

Ca fera bientôt 6 années qu' à cause de cette maladie, un Ange est encore parti trop tôt.
« Marlène » tu t'es envolée pour rejoindre les plus grands,
depuis tu ne cesses de manquer à tous ceux pour qui tu comptais beaucoup,
principalement tes parents, et à nous tous qui t'aimions beaucoup....

      Toutes mes pensées s'envolent vers toi ma petite beauté !

Message de Marie Paule Goudet, fille d'Adrien et Simone, nièce de Gisèle et Georges Colard
1er octobre 2010



L'ange de Roulans

.... .. Vous aussi qui avez connu Marlène Laffond, apportez ici votre témoignage.
Racontez comment vous l'avez connue, un souvenir, une anecdote sur Marlène.
Cliquez ici.
.... .. .Votre message sera transcrit ci-desssus dans cette page. Indiquez, s'il vous plaît, votre nom et votre localité.

Visitez le PORTAIL DE CLERVAL , site perso de Gérard Blanc consacré au village de Clerval (Doubs) et ses environs Cliquez ici !