Ceci est une page du site Internet de Gérard Blanc: http://perso.wanadoo.fr/clerval

avril 2005
L'accordéoniste Toni Jacque, n'est plus

........L'accordéoniste, Jacques Faivre, dit « Toni Jacque », vient de décéder dans sa 73e année. Retiré depuis 1993 à Anteuil, cet enfant du pays avait mené une grande carrière d'artiste à Paris et avait connu un certain succès.

........Toni Jacque évoquait volontiers sa prestigieuse carrière de musicien. Il avait commencé à jouer dès son plus jeune âge devant les convives du café-restaurant tenu par ses parents.  A 17 ans, il décrochait un premier prix de compositeur et un deuxième prix dans la catégorie orchestre musette. C'est au Balajo, le fameux dancing de Jo Privat dans le quartier de la Bastille, qu'il connut la célébrité. Pendant 40 années, de la rue de Lappe en passant par les célèbres guinguettes des bords de Marne, Toni a fait danser les amateurs de valse musette, tango ou paso-doble de la région parisienne. Il avait joué avec tous les plus grands du monde de l'accordéon, enregistré de nombreux disques, et composé lui-même des dizaines de morceaux. Les radios, les chaînes de télévision lui consacraient des émissions. Il fut aussi professeur de musique et dirigea à Vincennes une école où il enseigna la guitare, le piano et l'accordéon bien évidemment.

........Ne pouvant plus se produire sur scène à cause de sa santé, il était revenu vivre au village. Là, choyé par son épouse Madeleine, Toni Jacque, composait toujours sur son fidèle instrument des airs de musette et des musiques de chanson. En 1995, il avait connu un nouveau succès en sortant son premier CD, intitulé « C'est si doux, le Doubs ». Cette chanson écrite avec son ami Roger Manoury, est un véritable hymne régional, un dépliant touristique en musique. Elle évoque sur un air de valse, la douceur de vivre en Franche-Comté, la beauté des paysages et des villes, sans oublier les spécialités locales, la saucisse et les fromages. Tony évoquait son sport favori, la pêche à la ligne, dans une autre chanson intitulée « La Loue ». En 1999, il enregistra 18 nouveaux titres avec la complicité de Claude Geney et Corinne Bideau, dans un CD intitulé « Rendez-vous franc-comtois ».

Ses obsèques ont été célébrées samedi 16 avril à 15 h en l'église d'Anteuil.

A sa famille dans la peine, nous adressons nos condoléances.

Les articles d'actualité de 2005

L'actualité clervaloise de 2004

Retour au portail de Clerval